Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

La construction métallique

Utilisée dans l’architecture et le génie civil depuis la fin du 18éme siècle, l’utilisation du métal a commencé à s’inviter dans l’habitat depuis 30 ans, particulièrement aux États-Unis, où la tradition de la construction métallique s’est imposée au lieu du béton. Les maisons à ossatures métalliques sont très tendance actuellement, grâce à leur robustesse et leur souplesse architecturale extrême.

Structure métallique
Structure métallique

Qu’est-ce qu’une maison à ossature métallique ?

La maison à ossature métallique se base sur une structure constituée de charpente et des murs entièrement fabriqués avec des poutres et des poteaux en acier. Cette structure, appelée squelette porteur est généralement réalisée à partir de barres en acier galvanisé (recouvert du zinc), va ensuite accueillir un parement mural intérieur et extérieur réalisé au moyen de matériaux actuels très variés : brique, pierre, bois, plâtre, etc. De telle façon, la qualité esthétique de la maison ne diffère en aucun point des constructions maçonnées traditionnelles et s’adapte à tous les styles d’architecture : contemporain, moderne, rétro, ou futuriste.

  • Ossature

Sur la dalle de béton sont positionnés des montants en acier verticales. L’intervalle entre ces montants est propre à chaque chantier et dépend de la section d’acier et des contraintes de façade et des charges à supporter. La stabilité globale (contreventement) de la maison est assurée par des travées horizontales, qui évitent l’affaissement de l’ensemble.

  • Doublage

Le remplissage de l’ossature consiste à placer un isolant d’origine végétale ou minérale entre les montants d’ossature, prenant appui sur le panneau de contreventement. Le doublage vient ensuite recouvrir l’isolant par des plaques de plâtre

  • Finition extérieure

Plusieurs possibilités pourront être envisagées pour la finition extérieure. Vous pouvez par exemple visser un bardage métallique ou bois sur l’ossature métallique ou bien fixer sur les poutres des plaques (OSB, béton allégé…), consacrées à accueillir un revêtement peint ou crépi.

  • Planchers

Il existe deux systèmes de planchers dans une construction métallique :

-Le plancher bas est constitué par la dalle de béton sur laquelle repose la maison.

-Les planchers intermédiaires associent généralement béton et acier. Il en existe de plusieurs types, dont le choix doit être décidé au moment de la conception générale de l’ossature.

  • Les coffrages autoportants sont réalisés avec des bacs acier fixés entre les poteaux métalliques horizontaux, qui assurent la stabilité et la résistance aux charges durant l’écoulement du béton.
  • Les planchers collaborant sont construits en associant le béton et l’acier. Ce duo garantit une grande résistance à la traction et aux efforts de compression. Ils sont également réalisés avec des bacs, mais modifiés pour unir l’acier et le béton armé.
  • Les planchers préfabriqués arrivent sur chantier prêts à assembler. Cette solution présente l’avantage d’une très grande exécution sur chantier car elle inclut la pose de l’isolant et la finition de plafond, le bac acier, le béton et la face intérieure côté sol.

Il existe également des solutions, plutôt dédiées à la construction industrielle mais aussi applicable dans l’habitat, de planchers sans béton. Construite à base de plaques de plâtre, d’isolant et d’une armature en verre, cette solution a l’avantage de la légèreté, mais peut être moins performante d’un point de vue acoustique, si l’épaisseur de la couche d’isolant est insuffisante.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone