Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Peinture: Prenez le temps de faire une préparation de qualité

Pour rafraîchir une pièce, il n’y a rien de tel qu’un petit voile de peinture pour bâtiment. Comme beaucoup de choses dans la vie, c’est de la préparation que le résultat final dépend. Pendant cette phase capitale, vouloir gagner du temps, nous attire souvent des ennuis.

Suivre les étapes d’une préparation réussie est le gage d’un résultat qualitatif

Pas moyen d’en sortir: dans la peinture, il y a des étapes pour répondre à une commande. La méthode utilisée, les instruments, le choix des produits, l’environnement (surtout à l’extérieur, même si le taux d’humidité est également un facteur important), et l’état de la surface: de nombreux facteurs peuvent influer sur les résultats.

Pour éviter les surprises, il est obligatoire de passer par les étapes suivantes: nettoyage, décapage, ponçage, réparation, scellements et rebouchage, primaire et finition. Cependant, c’est souvent le premier pas qui est le problème. Les murs sont sales? Évidemment! Les huiles corporelles s’unissent autour des commutateurs et des cadres de portes, du savon et peuvent être trouvés sur les parois du bac de la salle de bains et que dire de la graisse dans la cuisine! Un film peut également être laissé par les produits de nettoyage. Il est donc essentiel de nettoyer avant de penser à la peinture. Pour lessiver? Le produit miracle la bonne vieille lessive ST Marc.

La même chose s’applique pour les plinthes et bordures. Vous devrez décaper les défauts des peintures précédentes pour avoir une bonne finition. Après le ponçage, une étape essentielle si vous voulez obtenir une surface vraiment lisse (papier de verre rapide sur toutes les surfaces), il faut enlever la poussière avec un chiffon.

Ensuite, continuer avec les réparations et l’étanchéité, si nécessaire.

A éviter absolument :

Tous les experts que nous avons consultés sont unanimes sur ce point: la pâte à joint utilisée sur la nouvelle cloison sèche ne convient que pour cet usage. C’est un produit qui contient une grande partie d’eau, et prend beaucoup de temps à sécher, surtout en profondeur. Sur les surfaces déjà peintes, préférer une base de plâtre enrichi de cellulose, plus malléable et facile à utilisé. C’est aussi plus cher. Le problème ne se produit pas dans l’amorce ou la première couche, mais dans la seconde. L’effet d’aspiration au séchage du latex (c’est ce qu’on appelle coalescence) arrache la première couche et provoque du bullage. Pour éviter les problèmes, certains optent pour un primaire solvanté: le problème est juste déplacé, on le retrouvera quand on repeindra, quelques années plus tard.

Pour éviter de peindre sur un enduit peu sec, certains produits s’appliquent rose et deviennent blanc quand ils sont sec. Si vous ne voulez pas voir réapparaître les fissures, utilisez du Teflon en bandes maillées.

Passons maintenant à la peinture elle-même. Il ya toujours des gens qui veulent commencer trop rapidement. Cependant, nous devons respecter le temps de séchage des différents produits. Les produits sont généralement secs en quelques jours. Toutefois, afin de gagner un peu de temps il existe, par exemple, l’apprêt à séchage rapide qui est sec en une heure. Certains produits latex (+ cher) permettent l’application d’une seule couche ayant une puissance suffisante pour la couverture totale! Certains fabricants de peinture ont des bases rouges ou jaunes qui deviendront rouge vif et jaune avec deux couches au lieu de trois ou quatre. Disponible aussi sur le marché, une peinture de plafond bleu ou rose qui devient blanche en séchant. Vous serez sûr de couvrir toute la surface sans manquer certaines parties!

Les bons outils

En termes d’outils, ça n’est pas les gadgets qui manquent. Ils sont parfois d’une utilité douteuse. Toutefois, nous conseillons un couteau pour jonction plafond-mur dit « couteau Américain » qui permet la dépose des joints et un dispositif en plastique qui se fixe sur le rouleau et évite les éclaboussures lors de la peinture.

 

La peinture « verte »

De nombreux fabricants offrent maintenant des peintures recyclées ou avec peu de COV (composés organiques volatils), c’est le cas de « La maison naturelle ». Pour protéger l’environnement , une fois le chantier terminé, ne pas oublier les pots de peinture vides, ceux dont la peinture est sèche pour intégrer de nouveau à la filière de recyclage approprié. Un geste simple mais peut-être le plus important pour l’environnement.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone