Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Les commandes d eclairage

interrupteur pour eclairage

Le simple allumage, le va-et-vient (deux points de commande) et le télérupteur (plus de deux points de commande) traditionnels ne sont pas suffisants pour assurer des commandes d’eclairage fonctionnelles, ni d’ailleurs pour permettre à l’utilisateur d’accéder à des scénarios de vie ou de centralisation de volets roulants, par exemple. Les dispositifs suivants peuvent être installés selon les besoins :

Variateur:

Sert à réguler l’intensité d’un circuit lumineux. Il est particulièrement conseillé pour les pièces de vie, dans lesquelles l’eclairage doit s’adapter à l’activité et à la luminosité extérieure. Cette régulation peut être manuelle ou automatique, grâce à un capteur de luminosité. Il existe des dispositifs de variation à encastrer au niveau du point de commande (jusqu’à 500 W) ou à installer dans le tableau électrique (jusqu’à 1 000 W). L’ajout de télévariateurs permet la gestion de circuits supérieurs à 1 000 W. Il est possible de gérer en variation des transformateurs de spots très basse tension, des lampes à incandescence ou halogènes, mais pas l’eclairage fluo compact. L’intensité des tubes fluorescents peut cependant être modulée en utilisant des variateurs et des ballasts électromagnétiques spéciaux ou des télévariateurs 1-10 V, qui éliminent le scintillement à faible intensité. Un système de variation peut facilement remplacer un simple interrupteur en rénovation. Certaines solutions utilisent les ondes radio, le courant porteur ou même le câblage d’origine. Une commande Telume de Lutron, par exemple, offre en rénovation, sans le moindre recâblage, une solution de variation précise, sans bourdonnement, avec des transitions douces entre différentes scènes d’ eclairage

Interrupteur automatique:

Intègre une cellule infrarouge et un capteur de luminosité. L’ eclairage s’allume au passage d’une personne si la luminosité n’est pas suffisante et s’éteint automatiquement au bout d’un laps de temps prédéfini. L’interrupteur automatique est conseillé pour les couloirs,
le dressing, les W.-C. et les pièces de service (cave, garage, buanderie, etc.). Il existe des modèles à encastrer au plafond ou à hauteur d’interrupteur. Ces derniers présentent l’intérêt de pouvoir être remplacés facilement par un simple allumage si nécessaire. La détection automatique est également utile en extérieur pour commander des projecteurs et dissuader d’éventuels rôdeurs.

interrupteur

Interrupteur temporisé:

Se déclenche manuellement et s’éteint après une durée réglable sur minuterie. On les trouve dans les mêmes pièces que les interrupteurs automatiques. L’objectif de ce dispositif est avant tout d’éviter l’éclairage inutile d’une pièce. Il est possible de trouver des interrupteurs temporisés capables de clignoter ou de diminuer progressivement d’intensité quelques instants avant l’extinction.

Interrupteur à voyant lumineux:

Dans un couloir, un garage ou une chambre d’enfant, le voyant est éclairé par une petite lumière lorsque le circuit est éteint de façon à être facilement repérable dans l’obscurité. À l’inverse, le voyant est allumé pour signaler que l’éclairage est resté allumé dans une cave ou un grenier, par exemple.

Interrupteur crépusculaire:

Constitué d’une cellule photoélectrique capable de détecter que la luminosité a atteint un seuil prédéfini et de déclencher un circuit d’éclairage, ce dispositif peut être intégré à un lampadaire ou relié au tableau électrique pour commander un ou plusieurs circuits. L’interrupteur crépusculaire est utilisé en extérieur pour l’éclairage de jardin et en intérieur pour assurer une luminosité constante.

Interrupteur horaire:

Permet de commander un ou plusieurs circuits ponctuellement ou par programmation hebdomadaire ou annuelle. Comme
pour l’interrupteur crépusculaire, on trouve des modèles déportés, permettant de commander un appareil électroménager, par exemple, ou intégré au tableau pour commander une prise spécialisée, un chauffe-eau ou une installation de chauffage électrique.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone