Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Les étapes d’un projet réussi ( premiére partie)

Pour se donner toutes les chances de réussite, un minimum de rigueur s’impose dans le processus d’intégration de solutions innovantes. La méthodologie à suivre s’articule autour des quatre étapes principales suivantes :

Définition du projet :

Périmètre du projet, choix structurelsLe succès du projet passe nécessairement par une phase de conception amont. Cette dernière vise à faire correspondre besoins, budget, contraintes et solutions technologiques.

Rédaction du cahier des charges:

Études fonctionnelle et technique, plans d’implantation, choix des solutions, phasage éventuelUne fois le périmètre du projet défini avec précision, un cahier des charges est rédigé de façon à mettre les entreprises en concurrence, sélectionner les intervenants et piloter le projet.

Sélection des intervenants:

Maître d’oeuvre, bureau d’études, consultant, expert, entreprises, prestataires, etc.) selon les critères suivants … Compétence, tarif, références, disponibilité, aptitude dans le domaine des nouvelles technologies et faculté à dialoguer avec les autres corps de métier. Mise en oeuvre des systèmes (gainage, câblage, raccordement, paramétrage, test, mise en service). Notre rôle de maître d’ouvrage est de suivre l’organisation du chantier et de nous assurer que tous les intervenants respectent le cahier des charges.

Vision du projet:

Au même titre que l’emplacement de notre maison ou que l’agencement des pièces, la nature de l’intelligence que nous souhaitons introduire doit faire l’objet de nos premières réflexions. L’objectif est de concevoir une maison évolutive et adaptée à notre mode de vie. Les choix relatifs à l’intégration de solutions innovantes ne peuvent qu’être le fruit d’une longue maturation. En fonction de ce que nous avons apprécié dans nos habitations successives ou chez nos proches et en discutant avec des professionnels, nous cernons petit à petit le périmètre de notre projet. Au besoin, nous visitons des maisons témoins, consultons des spécialistes et effectuons des recherches sur Internet. Le but à atteindre à ce stade est la définition la plus précise possible de nos besoins. Un dialogue peut alors s’engager avec l’architecte, le maître d’oeuvre ou un consultant afin d’élaborer par approximation successive de nos besoins et de
la réalité un avant-projet réaliste . De ces discussions découlent naturellement les choix structurels des différents systèmes ainsi que les grandes lignes de leur mise en oeuvre.

Les différents types de projets :

Bien que chaque projet soit différent, il est possible de distinguer les cinq grands types suivants :

Construction de maison:

Les contraintes d’infrastructure sont minimales, et toutes les solutions techniques sont envisageables. Hors considérations budgétaires, les seules contraintes à prendre en compte sont liées aux choix de l’architecture, des matériaux et de l’aménagement intérieur. Nous avons toutes les cartes en main pour faire les bons choix, surtout si nous envisageons l’intégration de solutions innovantes dès le début de notre réflexion.

Achat d’appartement en état futur d’achèvement:

Même s’il s’agit de construction neuve, notre liberté de manœuvre est moins importante. Quand nous achetons un appartement sur plan en collectif, le promoteur et son bureau d’études ont déjà effectué les choix structurels à l’échelle du programme (type de chauffage, matériaux, type d’installation électrique, implantation de l’éclairage, etc.). Dans la plupart des opérations, nous ne pouvons choisir que quelques éléments de décoration (carrelage, revêtement de sol, sanitaires, etc.). Nous pouvons éventuellement déplacer ou ajouter quelques prises de courant, de téléphone ou de télévision ou encore modifier la disposition des pièces, voire l’emplacement de certaines cloisons.

(à suivre)

Construction

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone