Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Isolation comble perdu

Isolation comble perdu

Le comble perdu est le comble non habitable, qui a l’espace très étroit et la toiture très basse. Mais, même si dans ce volume très limité nous ne pouvons rien faire mais son isolation reste importante. Dans cet article, nous citons les matériaux utilisés pour l’ isolation comble perdu et nous expliquons les différentes méthodes suivies pour les poser.

Les matériaux d’ isolation comble perdu

L’ isolation comble perdu est veille à diminuer la déperdition de chaleur. Cette isolation peut être faite à l’aide de vrac, de panneaux ou de rouleaux. Pendant les travaux d’ isolation comble perdu, les constructeurs peuvent utiliser comme matériel la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène expansé ou le polystyrène extrudé. Chacun de ces produits possède des caractéristiques qui le distinguent des autres types.

Les méthodes de pose d’ isolation comble perdu

Il y a trois méthodes de pose d’isolant dans un comble perdu. La première est le soufflage, la deuxième est l’isolation par panneaux et la troisième est l’isolation par rouleaux.

  • L’isolation comble perdu par soufflage

Elle est privilégiée par plusieurs constructeurs et propriétaires de maisons parce qu’elle est la plus rapide et parce qu’elle ne demande pas beaucoup de main d’œuvre. L’isolation par soufflage consiste à souffler sur le plancher du comble la matière isolante en vrac. La matière utilisée en appliquant cette méthode est surtout la laine de roche. Cette méthode a pour avantage de pouvoir mettre l’isolant même dans les endroits les plus difficiles à accéder.

  • L’isolation comble perdu par panneaux

Les rénovateurs ou les constructeurs utilisent cette méthode dans le comble qui a le plancher menu de solives qui sont des pièces utilisées pendant la construction de la toiture pour consolider les murs.

Dans cette technique d’isolation, il faut commencer par ventiler le comble et installer un pare-vapeur sur tout le plancher. Le pare-vapeur a pour rôle d’empêcher la vapeur de pénétrer dans l’isolant. Il doit être installé donc sur le côté intérieur où arrive la chaleur et non sur la partie extérieure. Suivant cette méthode, les spécialisés posent une première couche d’isolant qui peut être la laine du verre ou bien le polystyrène expansé ou extrudé. Ces matériaux doivent être placés entre les solives. L’épaisseur de la couche d’isolant varie selon l’état du comble. Les rénovateurs posent ensuite une deuxième couche de panneaux en perpendiculaire pour avoir une isolation en croisé. Il y a les panneaux semi-rigides et les panneaux rigides. Les premiers réussissent mieux à épouser la forme du comble et ils s’adaptent mieux que les autres isolants aux particularités de chaque plancher. Les deuxièmes, c’est-à-dire les panneaux rigides résistent mieux aux effets du temps donc ils sont plus durables. Si les rénovateurs trouvent que l’isolant posé n’est pas esthétique, ils peuvent le dissimuler en utilisant des planches en bois.

  • L’isolation comble perdu par rouleaux

Comme dans l’isolation par soufflage, il faut commencer par mettre un pare-vapeur tout au long du plancher. Et comme pour l’isolation par soufflage, il faut poser le pare-vapeur à l’intérieur, dans le côté chaleur, c’est-à-dire dans la partie habitable. Ensuite, les constructeurs déroulent l’isolant sur le plancher. Le rouleau peut être fait en différentes matières mais surtout de laine de verre. Pour les rouleaux aussi, il est conseillé d’utiliser deux couches pour avoir une meilleure isolation thermique du comble perdu.

Alors, même si vous avez dans vos maisons un comble perdu et non utile, il est nécessaire d’appeler un rénovateur pour l’isoler à fin de diminuer la déperdition de chaleur et faire le maximum d’économie d’énergie.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone