Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

Radiateur intelligent : découvrez la répartition d’énergie

Certaines innovations ont le pouvoir de bouleverser les pratiques les plus répandues. C’est le cas du radiateur intelligent et de son principe de répartition signé Qarnot Computing.

Le radiateur intelligent : une idée originale

Alors que la quête de sources d’énergie innovante se fait de plus en plus ressentir, l’idée de Qarnot Computing semble très intéressante : chauffer les ménages grâce à la chaleur émise par les ordinateurs. Cela est aujourd’hui possible grâce aux développements effectués par la start-up francilienne.

Tout est parti d’une observation, se remémore Paul Benoît, la tête pensante de Qarnot Computing. Pour leurs diverses activités, nombre d’entreprises actuelles recourent au service d’une quantité non négligée de serveurs informatiques, généralement entreposés dans d’immenses datas-centers. Le coût de fonctionnement de ces derniers reste très élevé : les dépenses pour leur alimentation en électricité comme les charges nécessaires à leur refroidissement atteignent des sommets. Les calculs intensifs générés par ces serveurs, mis côtes à côtes, produisent effectivement une considérable quantité de chaleur qu’il faut continuellement dissiper. L’idée est alors simple : s’il est difficile d’acheminer la chaleur, pourquoi ne pas transporter les données et répartir les serveurs au sein des ménages pour créer de la chaleur grâce aux calculs intensifs effectués.

La phase d’expérimentation déjà lancée

Qarnot Computing expérimente déjà l’invention au sein de ses locaux de 300 mètres carrés sis à Montrouge, tout comme dans les résidences de ses principaux collaborateurs. Les radiateurs en aluminium créés par la start-up accueillent donc des microprocesseurs, et ils sont totalement assimilables aux radiateurs courants, du point de vue esthétique et sonore. Sauf que, dans le cas de ces radiateurs intelligents, les processeurs produisent la chaleur grâce aux calculs qu’ils effectuent pour le compte de diverses entreprises. Payant, ce service est la principale rémunération de la start-up, qui met ainsi gratuitement à la disposition des ménages les radiateurs produisant la chaleur. Qarnot Computing a même déjà mis en place une solution de rechange. Si la demande en calculs émanant des entreprises ne suffit pas à produire la chaleur attendue, la start-up est prête à offrir sa puissance de calcul aux entités de recherches scientifiques, de manière à disposer de suffisamment de données à traiter.

Un déploiement lent et complexe

Grâce au dispositif de Paul Benoît, les calculs intensifs générés lors de la création du film d’animation Shrek 4 auraient pu chauffer à eux seuls quelque 2 000 personnes en 1 an, affirme l’ingénieur à titre d’exemple. Il reste qu’il faut tout d’abord convaincre les parties concernées. Quarnot Computing doit ainsi persuader de plus en plus de particuliers à utiliser son radiateur intelligent tout en trouvant davantage d’entreprises intéressées par son service de calcul intensif. Paul Benoît estime d’ores et déjà que d’ici 5 ans, près de 100 000 radiateurs seront installés pour apporter de la chaleur auprès de 20 000 ménages.

Voir aussi : devis travaux Toulouse

Radiateur inox miroir

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone