Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

L’ Isolation dans la rt 2012

Parmi les moyens de confort les plus utilisés dans les bâtiments modernes il y a les différents systèmes d’ isolation thermique. Le but de ces systèmes est de faire le maximum d’économie d’énergie pour vivre dans une maison écologique et pour payer moins de factures surtout avec l’augmentation continuelle des prix d’énergie.
Aujourd’hui, la norme de l’ isolation thermique la plus en vogue est la réglementation thermique 2012 qui sera expliquée dans cet article.

C’est quoi la RT 2012 ?

La réglementation thermique 2012 est une nouvelle norme de consommation d’énergie qui consiste à appliquer un mode d’usage qui permet de réaliser le maximum d’économie. L’application de cette pratique a commencé à partir du 1er janvier et elle concerne tous les bâtiments récemment construits : bâtiments pour habitation, bureaux,… A partir de cette date, toutes les personnes qui veulent demander un permis de construction de bâtiment doivent présenter avant de recevoir ce permis une attestation de prise en compte de la RT 2012.

Le but de l’application de la RT 2012

La RT 2012 n’est pas la première dans son genre. Avant ce type de réglementation, il y avait la RT 1974, 1988, 2000 et 2005. Le but de la RT 2012 est de réduire la consommation de l’énergie dans les bâtiments et de fixer un maximum de consommation d’énergie primaire de 50 kilowatts-heure par mètre carré et par an (50kWhep/m²/ an) pour l’usage du chauffage, de l’eau chaude sanitaire, de la climatisation, de l’éclairage et de la ventilation.

Comment la RT 2012 réduit la consommation d’énergie par l’ isolation?

La RT 2012 diminue la consommation d’énergie en exigeant l’usage d’autres sources énergétiques plus performantes telles que les énergies renouvelables et les énergies qui n’émettent pas beaucoup de gaz.
En France, l’application de la RT 2012 diminue les consommations en chauffage à une moyenne de 1000 euros à peu près par an et par maison et à 700 euros environ pour les domiciles à basse consommation. Par contre, une maison à mauvaise isolation consomme près de 2000 euros. Et avec l’augmentation de plus en plus grande des prix d’énergie, ces chiffres deviendront de plus en plus grands surtout pour les constructions qui n’appliquent pas la nouvelle réglementation.

La RT 2012 a trois exigences principales qui sont les suivantes :

1-Le Bbio : c’est-à-dire le besoin bioclimatique conventionnel. Cette exigence concerne les besoins de chauffage, de climatisation et d’éclairage. On obtient un bon Bbio lorsqu’on limite les besoins énergétiques en isolant parfaitement le bâtiment pour le rendre indépendant des systèmes énergétiques mis en œuvre. L’économie d’énergie suivant cette norme se réalise en orientant et en disposant les baies du bâtiment de manière qui apporte à la construction le maximum de chaleur de soleil en hiver et qui la protège de cette chaleur en été. Et pour l’éclairage, il faut privilégier l’éclairage naturel. Le Bbio limite en même temps les déperditions thermiques parce qu’il isole efficacement les murs, le toit, les fenêtres et les portes.
2-Le Cep : c’est le coefficient de consommation conventionnelle d’énergie primaire en KWhep/m²/an pour les cinq usages qui sont le chauffage, la climatisation, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et la ventilation.
3-Le tic : ce règlement précise la température intérieure conventionnelle pendant la période la plus chaude de l’année. Le Tic veut limiter cette chaleur pour que les habitants des nouveaux bâtiments puissent bénéficier du confort total en été mais en consommant le minimum d’énergie pour la climatisation.

Le but de la réglementation thermique 2012 est de bien isoler un bâtiment pour contribuer à des économies d’énergie. Pour réussir à réaliser cet objectif il faut donc bien choisir les matériaux d’isolation du sol, des murs et du plafond.

Reglementation_thermique isolation rt 2012

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone