Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Le vide sanitaire

Le vide sanitaire, comme son nom l’indique, est un vide d’air sous le bâtiment, un espace accessible ou non accessible, situé entre le sol et le plancher. Cet article n’est pas dédié aux professionnels du bâtiment mais tout simplement pour les gens qui ont rencontré ce mot la première fois dans leurs vies pratique et cherchent à comprendre les grandes lignes de ce phénoméne.

Vide sanitaire
www.vide-sanitaire.fr

Les majeurs utilités du Vide Sanitaire

Le vide sanitaire est une technique de construction qui aide à préserver le bâtiment de plusieurs irritations pour augmenter sa résistance, son confort, et sa durabilité.

Le vide sanitaire préseve le bâtiment contre :

  • La transmission de l’humidité du sol aux chambres et piéces habités
  • La nappe phréatique au sol
  • L’innondabilité du sol
  • Le mouvement du sol
  • Et même la présence de termite

Quelques spécicifictés techniques

Le vide sanitaire sous le plancher nécessite une certaine hauteur déterminé selon les caractèrestiques du sol sur lequel est construit le bâtiment, du passage de la tuyauterie sanitaire et du gaz et parfois du niveau du sous-bassement… Il dépend aussi de l’usage du bâtiment : usage privé ou usage publique? Cette hauteur varie entre soixante (60) cm au minimum jusqu’à cent quatre vingt (180) cm dans les cas ou il y a un passage de tuyauterie de gaz et ou le risque d’incendie est élevé par exemple. L’auteur du vide sanitaire est détermné par l’entreprise générale de construction avec l’accord de l’entreprise fluide et/ou ingénieur d’études.

Le vide sanitaire dispose d’un accès s’il renferme des élements technique du bâtiment. Généralement cet accès est disposé de l’extèrieur du bâtiment mais il peut être de l’interieur dans certains cas. Selon les caractèrestiques du sol et du bâtiment, les ingénieurs déterminent la nécessité, la disposition et la dimension de l’accès au vide sanitaire ainsi que sa ventilation.

Obligation du vide sanitaire

Le vide sanitaire est obligatoire dans la réglementaion francaise et dans la majorité des pays Européen quand :

  • le sol est de nature argileuse,
  • le sol est en pente de plus de quatre pour cent (>4%)
  • le sol est en banquette présentant un risque de tassement
  • le sol est en cuvette présentant un risque de ruissellement d’eau

Vide sanitaire

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone