Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Le pellet : un combustible attirant !

Ces dernières années, de plus en plus de ménages se sont laissés attirer par ce combustible qu’est le pellet (aussi appelé “granulé de bois”) afin de chauffer leur habitation. Les chaudières à pellets ainsi que les connaissent ainsi un succès croissant mais qu’est-ce qui attire tant les ménages ?

Cheminée à pelletSon prix

Le prix du pellet fait assurément partie des éléments qui le rendent si populaire auprès des ménages. En effet, quand on le compare à des combustibles traditionnels tels que le mazout ou le gaz naturel, le pellet est moins coûteux et moins sensible aux variations de prix car ces granulés de bois issus du compactage des résidus de scierie sont peuvent être produits localement. Il existe ainsi des dizaines de fabriques en Belgique et en France, ce qui favorise bien évidemment l’indépendance économique.

Émissions de CO2 par le pellet

Si la combustion du pellet émet du CO2, cette émission correspond au CO2 que l’arbre a absorbé dans l’atmosphère tout au long de sa croissance. En d’autres mots, la combustion du pellet est neutre en matière de CO2, ce qui est loin d’être le cas des énergies fossiles que sont le mazout et le gaz naturel.

Les économies substantielles des ménages

Lorsqu’il est nécessaire de remplacer son ancienne chaudière ou qu’il faut installer un système de chauffage dans une nouvelle habitation, il est souvent conseillé d’analyser le rendement d’une chaudière à pellet. En effet, à l’heure actuelle, les chaudières à pellets sont suffisamment performantes pour remplacer une chaudière à mazout ou à gaz existante.

Par rapport au mazout, de la chaudière à pellets pourra atteindre jusqu’à 60% !

Évidemment, si de nombreux avantages sont liés aux chaudières et aux poêles à pellets, il est important de connaitre également les petits désagréments qui vont de pairs. Ainsi, pour un poêle à pellets, on notera le fait qu’il faut le recharger en combustible tous les 2 ou 3 jours, qu’il demande une prise électrique et qu’il n’a pas exactement l’aspect “feu de bûches”. Par ailleurs, pour la chaudière à pellets, on notera comme simple et unique désavantage son prix d’achat plus élevé que les chaudières traditionnelles (même si cet investissement peut être récupéré au fil des années par le prix du combustible).

Pour plus d’informations concernant les chaudières et les poêles à pellets, n’hésitez pas à visiter ce site internet de Dauvister !

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone