Votre sujet ici Publier votre sujet sur construire ma maisonPlus

Isolation de fenetre de maison

La mauvaise isolation de fenetre dans un bâtiment est l’une des causes de perte de chaleur pendant la saison froide et de climatisation pendant la saison chaude. Donc, pour pouvoir vivre dans le confort total été et hiver, il est conseillé de pratiquer une rénovation sur toutes les fenêtres. Cette rénovation n’a pas pour seul but d’améliorer le niveau d’isolation thermique mais elle est faite aussi pour avoir des fenêtres et une maison plus esthétiques et pour éloigner du bâtiment tous les types de bruit.

Comment faire une isolation de fenetre ?

Pour réaliser une isolation de fenetre il y a quatre méthodes : les habitants peuvent calfeutrer leurs fenêtres en utilisant des joints. Ils peuvent aussi mettre un double vitrage au lieu de changer la fenetre. Comme ils peuvent changer toute la fenêtre et profiter du crédit d’impôt. Et comme dernière solution, il est possible de mettre un doublage plastique en film ou en cadre.

Pour savoir ce qu’il faut choisir parmi ces quatre solutions d’isolation de fenêtre, voici une explication des avantages et des inconvénients de chaque méthode ainsi que les étapes suivies pour la réalisation des travaux:

1- Le calfeutrage avec des joints

Cette méthode a pour avantages d’être très simple et économique. Pour faire le calfeutrage il faut poser les joints d’isolation sur les montants des fenêtres. Ce moyen d’isolation est très facile et il n’est pas coûteux ; il ne dépasse pas 20 euros par fenetre. L’inconvénient de cette première méthode d’isolation de fenetre est qu’elle réalise une isolation limitée. Les joints utilisés pour cette isolation sont de trois sortes : il y a les joints en mousse. Leur pose est très facile et ils sont les moins coûteux, mais ils ont besoin d’être changés tous les deux ans et ils ne sont pas esthétiques. Le deuxième type de joint est le joint métallique. Son installation est un peu difficile. Le troisième type est le joint en silicone. Il est plus efficace que les deux précédents mais il est le plus coûteux. Il est facile à poser et il est durable. Pour qu’il soit esthétique il faut l’installer parfaitement.joint de fenetre pour isolation

2- Le double vitrage

Le double vitrage ne peut être posé que si les montants de la fenêtre sont en bon état. Suivant cette méthode, les habitants peuvent enlever l’ancienne vitre et installer deux nouvelles ou bien laisser l’ancienne et lui ajouter une deuxième (le survitrage). Le double vitrage pour isolation de fenêtre peut être choisi parce qu’il ne demande pas beaucoup de travail. Il a pourtant certains défauts : après quelques années, la fenêtre peut se déformer car le double vitrage l’alourdi. Il n’est pas donc possible de l’appliquer sur toutes les fenêtres. Il faut d’abord appeler un professionnel pour voir si la situation de la fenêtre permet d’effectuer ce type d’isolation. Et cette méthode est moins efficace que le changement total de la fenêtre.double vitrage pour isolation de  fenetre

3- Le changement de la fenêtre

Le changement total de la fenêtre est nécessaire lorsque son état ne permet pas de mettre un survitrage. Pour ce changement il faut choisir une fenêtre avec double vitrage, fabriquée avec un matériau bien isolant comme le PVC, le bois ou l’aluminium. Mais la dernière matière, c’est-à-dire l’aluminium, a une isolation faible en comparaison avec les deux précédentes.

4- Le doublage plastique

Le doublage plastique peut être réalisé avec deux moyens : le rénovateur de fenêtre peut coller sur la vitre des films plastiques faits en feuilles très minces. Il peut en même temps choisir des contre-fenêtres ou des cadres en plastique pour les poser sur les montants de la fenêtre.

Alors, parmi ces quatre méthodes d’isolation de fenêtre, chaque personne choisit celle qui convient à son goût, à son budget et à l’état des fenêtres à isoler.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone