Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Rénovation énergétique

Les défis environnementaux à relever aujourd’hui sont nombreux et touchent quasiment tous les secteurs. On se focalisera dans cet article sur le secteur de la construction dont la principale orientation en matière environnementale est la rénovation de bâtiments afin qu’ils soient moins énergivores et plus respectueux de l’environnement.

Comment savoir si un bâtiment devra faire l’objet d’une rénovation énergétique?

Si vous êtes un propriétaire d’un bâtiment dont vous voulez dresser un bilan en matière de consommation d’énergie et le cas échéant procéder à des rénovations pour qu’il soit conforme aux normes actuelles, le recours à un expert certifié est recommandé. Le professionnel en question procède à un diagnostic approfondi de tout élément en rapport avec la consommation énergétique (un diagnostic de performance énergétique ou DPE) dans un bâtiment et dresse une liste de recommandations pour sa rénovation énergétique.

Les points clés d’un diagnostic de performance énergétique

Lorsqu’il effectue le DPE d’un bâtiment, le diagnostiqueur se doit de vérifier les points essentiels suivants :Rénovation énergétique
– Le système de chauffage.
– Le système de ventilation.
– Les sources principales de déperdition énergétique notamment les fenêtres, les portes, les murs extérieurs, le toit et le plancher.
C’est à la lumière de ce qui a été diagnostiqué que l’expert dressera une liste de travaux de rénovations qu’il faudra effectuer pour améliorer ostensiblement les performances énergétiques du bâtiment.

La rénovation énergétique à proprement parler

Une fois la phase de diagnostic achevée, place maintenant à la phase de rénovation qui se traduit par l’application des recommandations consignées précédemment par le diagnostiqueur dans un rapport en guise de conclusion du DPE.
D’abord, afin de limiter les déperditions de chaleur d’un bâtiment, la solution idoine est une isolation thermique efficace qui passe forcément par :

  • Le remplacement des éléments de la menuiserie plus précisément les fenêtres en bois par de nouvelles en PVC équipées de volets et dotées d’un double voire d’un triple vitrage afin de limiter au maximum l’évacuation de la chaleur en dehors du bâtiment. Par conséquent ce dernier consommera moins d’énergie pour le chauffage.
  • L’isolation des murs extérieurs en y posant des panneaux de matériaux réputés pour leur faible conductivité thermique à l’instar de polystyrène expansé ou de polyuréthane.
  • L’isolation du toit et du sol en ayant recours à des matériaux évoqués précédemment.
  • Ensuite, procéder au remplacement du système de chauffage par un nouveau moins gourmand en énergie et plus respectueux de l’environnement tel que le système de chauffage à énergie solaire ou à base de bois qui constituent les systèmes les plus écologiques. Certes leur coût d’installations est relativement élevé mais leur coût d’utilisation est largement inférieur à d’autres à base d’énergies fossiles.

Enfin, une rénovation énergétique d’un bâtiment passe forcément par une ventilation efficace. En effet le renouvellement de l’air est primordial afin de se prémunir contre l’humidité et mieux répartir la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Par conséquent on consommera moins d’énergie pour le chauffage. Parmi les systèmes de ventilation les plus recommandés, le système mécanique contrôlé (VMC).
En guise de conclusion, pour réaliser une rénovation énergétique d’un bâtiment, il est conseillé d’y effectuer une isolation thermique efficace, d’y installer des systèmes de chauffage et de ventilation écologiques et de les entretenir régulièrement.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone
Tags: