Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Système d’aération

L’aération des bâtiments est une nécessité vu qu’on y passe la plus part de notre temps à l’instar des locaux où on travaille, la maison où on habite et d’autres endroits tels que les centres commerciaux, les salles de cinéma…
L’installation d’un système d’aération dans ces locaux est primordiale afin d’y renouveler l’air qui est chargé quotidiennement de particules poussiéreuses et nocives pour notre santé.

Fonctions principales d’un système d’aération

Système d'aération 15092014La méthode la plus triviale et la plus naturelle pour aérer un local qu’il soit à usage d’habitation, de travail ou de loisir est d’y laisser entrer l’air afin de le renouveler en ouvrant les fenêtres par exemple. Ceci reste valable pour les systèmes d’aération conçus et fabriqués par l’homme outre leur capacité à faire évacuer l’air pollué par diverses substances chimiques et le faire remplacer par un air neuf. Ceci a pour conséquences de :
– Garantir la circulation d’un air relativement sain, crucial pour préserver la santé des occupants d’un bâtiment surtout les personnes allergiques au pollen et à différentes substances.
– Lutter contre l’humidité et donc se prémunir contre l’apparition de moisissures qui causent des dégâts dans les murs et les boiseries.
A ces fonctionnalités peuvent s’ajouter d’autres comme la climatisation et le chauffage que l’on retrouve dans un seul dispositif.

Les différents types de systèmes d’aération

On recense deux types de systèmes d’aération.
Le système d’aération naturelle :
On prévoit dans les logements qu’ils soient anciens ou neufs des sorties d’air raccordées à des conduits à tirage naturel. Son avantage est qu’elle ne nécessite aucune source d’énergie supplémentaire pour qu’elle fonctionne.
Le système d’aération mécanique :
Contrairement au système d’aération naturelle, le système d’aération mécanique fonctionne grâce à l’électricité pour la mise en marche des différents équipements qui le composent. On recense plusieurs variantes comme :

  • La VMC (ventilation mécanique contrôlée) : regroupe des équipements mécaniques dont le rôle est de faire renouveler l’air dans les pièces d’un bâtiment. On en distingue deux types qui sont :

– La VMC simple flux : Son principe repose sur l’emploi d’un ventilateur par le biais duquel l’air circulant provenant de la cuisine, de la salle de bain, des toilettes à travers des conduits présents dans ces pièces, est extrait et empêché de circuler dans le reste du logement. En revanche, l’air émanant de l’extérieur y entre via les ouvertures spécialement prévues dans les pièces non humides (séjour, chambres à coucher…). Quant au contrôle, il est relatif au volume d’air renouvelé par heure, chose rendue possible grâce à la modification des résidents du degré d’ouverture de la trappe d’aspiration de l’air.
– La VMC double flux : elle insuffle de l’air frais dans les pièces sèches et extrait l’air humide de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes.

  • La ventilation centralisée : elle nécessite des équipements comme des centrales de traitement d’air ainsi qu’un réseau de conduits complexe. Ce genre de système d’aération est adapté aux vastes bâtiments (immeubles, centres commerciaux, bureaux…)

Le choix du système d’aération idoine

Le choix d’un système d’aération et son installation est tributaire de plusieurs facteurs qui sont :
– La nature du logement (maison individuelle, immeuble).
– La surface du logement.
– Une ventilation ciblant une pièce ou toutes les pièces d’une habitation.
En guise de conclusion, optez pour des sociétés spécialisées ou un expert du domaine afin qu’il vous guide vers le choix qui convient le mieux à votre logement.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone