Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Mortier colle

Que ce soit pour le carrelage, ou n’importe quel revêtement mural ou pour sol, le mortier colle est le produit qu’il vous faut. Il existe une multitude de fabricants et de marques sur le marché vous n’avez qu’à allez faire un tour dans les enseignes spécialisées et vous aurez l’embarras du choix.

A chaque usage son mortier colle

L’époque du mortier à base de ciment que l’on prépare soi-même et que l’on utilise pêle-mêle quelle que soit l’opération escomptée est révolue. Aujourd’hui différents types de mortiers colle existent sur le marché prêts à l’emploi et chacun à son propre usage. On en distingue :

  • Le mortier colle pour le carrelage.
  • Le mortier colle pour le dallage.
  • Le mortier colle pour la pose de revêtements muraux.

Sous quelles formes se présente un mortier colle ?

Le mortier colle se présente sous forme :

  • De poudre : emballée dans un sac, il suffit de lui ajouter de l’eau avec le bon dosage inscrit évidemment sur l’emballage.
  • De pâte : vendue dans des pots où on indique comment l’utiliser.

Les différents types et propriétés des mortiers colle

Mortier colleOutre leur classification selon leur usage, une autre classification plus technique des mortiers colle pour les professionnels est la suivante :

  • Mortier colle à base de ciment (classe C)
  • Colle en dispersion (classe D).
  • Colle résineuse (classe R).

Quant aux propriétés des mortiers colle on en cite principalement :

  • La rapidité de la prise de la colle symbolisée par la lettre F : cette propriété indique si le mortier en question permet de fixer rapidement le revêtement.
  • La résistance au glissement symbolisée par la lettre T : cette propriété permet de savoir si le mortier colle employé lors de la pose de revêtements tels que des carreaux, des morceaux de céramiques…permet à ces derniers d’adhérer d’une manière optimale ou pas.
  • Le temps d’ouverture symbolisé par la lettre E : cette caractéristique indique que les performances et les qualités adhésives du mortier en question ne se dégraderont pas vite au cas où le pot qui le renferme reste ouvert pendant un laps de temps.
  • Le degré de déformabilité : cette information est capitale dans la mesure où elle indique que l’on est en présence d’un mortier colle simplement déformable ou hautement déformable. Par conséquent on en déduit si sa manipulation est aisée ou au relativement gênante.

En combinant les propriétés qu’on vient d’évoquer précédemment avec les trois classes de mortiers colles, on obtient d’autres sous classes à l’instar de mortier colle à temps ouvert allongé, mortier colle hautement déformable à glissement vertical nul…
Dans cette jungle de types divers, vous vous dites sans doute qu’il s’agit de vieux subterfuges qui relèvent de techniques de marketing afin de pousser le client lambda, le non initié à acheter ce type de produits, de les acheter simplement pour les propriétés marquées sur le pot ou sur le sac. Mais détrompez-vous ce sont des normes européennes imposées afin de guider le client et le professionnel à faire le bon choix du mortier colle selon l’usage envisagé pour une opération de pose optimale de n’importe quel type de revêtement intérieur, extérieur, mural ou au sol.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone