Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

Controle electrique

Contrôle électrique obligatoireLe contrôle de l’installation électrique que ce soit dans les maisons de particuliers, dans les locaux industriels ou dans tout espace recevant du public est primordial dans la mesure où c’est à l’issue de cette expertise que l’on décèlera d’éventuelles défaillances susceptibles de causer des dégâts matériels voire des pertes humaines. C’est pourquoi il est impératif de veiller à ce que le controle electrique dans un bâtiment à usage d’habitation ou autre soit périodique afin d’éviter des accidents aux conséquences dramatiques.

Quid du contrôle électrique ?

Le controle electrique ou diagnostic électrique est une expertise de l’installation électrique d’un bâtiment faite par un organisme accrédité par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC). Ce diagnostic a pour but de vérifier la conformité ou pas de ladite installation aux réglementations en vigueur et ainsi déceler les éventuels dysfonctionnements ou signes de vétusté qui seront consignés dans un rapport avec les recommandations nécessaires pour les endiguer.
Ce contrôle permet d’éviter des accidents gravissimes tels que les incendies, les électrocutions qui causent chaque année plusieurs pertes humaines.

Le controle electrique est-il obligatoire ?

En France, la loi stipule que tout logement à usage d’habitation et soumis à la vente dont l’installation électrique date de plus de 15 ans, doit faire, par précaution, l’objet d’un diagnostic électrique à l’issue duquel un rapport est remis au propriétaire qui devra fournir une copie au futur acheteur du bien immobilier lors de la signature de la promesse de vente. Par contre le propriétaire n’est pas obligé de procéder à la réparation des dysfonctionnements de l’installation électrique.
Au cas où l’installation électrique ne présente pas d’anomalies, une attestation de conformité est délivrée au propriétaire et valable 3 ans.

Quels éléments vérifie-t-on dans un contrôle électrique ?

Le controle electrique cible les éléments visibles d’une installation électrique dans une maison individuelle et les parties privatives d’un logement et ses dépendances lorsqu’il s’agit d’un appartement. Les parties communes dans un immeuble ne sont pas concernées.
Concrètement, le professionnel agréé et certifié chargé d’effectuer un contrôle de l’installation électrique d’un logement vérifie les éléments qui suivent :

  • La présence d’un appareil qui a pour rôle de commander et de couper le courant électrique dans tout élément qui compose l’installation.
  • La mise à la terre.
  • La présence d’un dispositif qui détecte les fuites de courant et coupe le courant automatiquement le cas échéant.
  • La présence d’un dispositif permettant de faire face à au phénomène de surintensité électrique composé essentiellement de fusibles et de disjoncteurs.
  • Le respect de certaines règles fondamentales de sécurité dans les pièces à risques dans un logement notamment la salle de bain où le risque d’électrocution est très élevé.
  • L’absence de composants électriques vétustes dont l’usage présente un risque majeur pour les résidents du logement contrôlé.
  • L’absence de fils électriques apparents et dénudés.

En guise de conclusion, le contrôle de l’installation électrique d’un logement ou tout autre local est crucial dans la mesure où ça représente une occasion pour détecter d’éventuelles anomalies qui pourraient malheureusement causer des accidents mortels. C’est pourquoi il est recommandé de le faire périodiquement et surtout lors de la vente ou de l’acquisition d’un bien immobilier.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone