Voir Votre Article IciPublier votre article ici

fondations

La réalisation des fondations d’un bâtiment est une phase cruciale dans la construction d’un bâtiment quelque soit sa nature. Cette étape doit être précédée d’une étude approfondie des principaux paramètres inhérents à la réalisation des fondations afin que le futur bâtiment ne subisse pas des dégradations susceptibles de présenter un danger pour ses occupants.

 Les paramètres à prendre en compte pour réaliser des fondations en bâtiment

fondationsLa réalisation des fondations d’un bâtiment doit prendre en compte plusieurs paramètres primordiaux parmi lesquels on cite :

La nature du sol : c’est sans aucun doute l’un des paramètres si c’est n’est le plus important. En effet c’est un facteur non négligeable influant sur la stabilité d’un bâtiment. Ainsi la particularité de chaque sol impose un type de fondation bien spécifique. Ainsi, un bon sol c’est-à-dire un sol capable d’absorber les charges relatives au poids du bâtiment sans que celui-ci ne s’affaisse, ne nécessitera que des fondations superficielles pour supporter la structure de l’œuvre à bâtir. En revanche, on optera pour des fondations semi-profondes et profondes pour des sols moins résistants et engendrant un tassement important de la construction.

Autres caractéristiques du sol qui détermineront le choix du type de fondations idoines la présence ou pas d’eaux souterraines ou de nappes phréatiques, s’agit-il d’un sol plat ou en pente…

La nature du bâtiment à construire : la construction d’un bâtiment à un seul étage requiert des fondations différentes de celles pour un bâtiment à plusieurs étages. En effet dans le 2ème cas, les charges sont plus conséquentes et on est dans l’obligation de renforcer les fondations afin qu’elles supportent un poids colossal.

L’humidité : ce facteur est à prendre au sérieux car il agit directement sur les fondations et par conséquent sur la longévité du bâtiment. C’est pourquoi, dans les régions très humides, il vaut mieux réaliser des fondations à une profondeur bien précise qui tient en compte les spécificités environnementales de la région.

Le facteur sismique : il faut se renseigner auprès des autorités compétentes sur les activités sismiques dans la région dans laquelle vous allez construire car ces informations sont primordiales afin de déterminer les fondations adéquates dans ce genre de situations.

Risques liés à des fondations inadaptées

Des fondations inadaptées ne prenant pas en compte les facteurs cités précédemment pourraient avoir des conséquences gravissimes sur la structure du bâtiment à moyen et long terme et constituer un danger pour les occupants. A titre d’exemple, les risques les plus courants sont :

  • Tassement et affaissement du bâtiment.
  • Apparition de fissures importantes dans les murs ou dans le plafond : ce sont des signes annonciateurs de fondations qui ne peuvent plus supporter les charges du bâtiment. Ceci est du à une mauvaise conception et à des calculs erronés.
  • Risques très importants d’effondrement

En guise de conclusion, pour éviter de mauvaises surprises lorsque vous entamerez la construction d’un bâtiment, au préalable engagez un voire plusieurs experts afin de vous faire une étude complète sur le sol et le terrain qui abritera la maison qui se soldera par un rapport complet dénotant entre autres les types de fondations adéquates à réaliser.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone