Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

parquet cuisine

parquet cuisineSi le succès du parquet en tant que revêtement de sol dans diverses pièces de la maison n’est plus à démontrer, il n’en demeure pas moins que son emploi dans la cuisine n’est pas très fréquent sous prétexte que la cuisine est une pièce humide. Mais dans cet article on va vous prouvez que le parquet cuisine revient en force et il est de plus en plus apprécié par la clientèle.

Parquet et pièce humide font-ils bon ménage ?

Certes le parquet dans une pièce humide comme la cuisine et la salle de bain n’est pas à priori un bon choix comme revêtement de sol mais aujourd’hui le produit a évolué et s’adapte parfaitement à ce genre de pièces. Pour convaincre ceux ou celles qui hésitent à opter pour un parquet cuisine, voici des arguments qui plaident en sa faveur :

  • La pose collée des lames de parquets contrairement à la pose flottante est un moyen contre l’infiltration de l’eau qui est incontestablement son ennemi juré. Grâce à la colle, il n’y aura plus d’espaces où l’eau pourra s’y loger et ainsi altérer le bois.
  • Il existe des essences de bois très résistantes à l’humidité et réservées donc à la fabrication du parquet cuisine. On cite à titre d’exemples le merbeau, le padouck, le teck, le chêne.
  • Une bonne aération de la cuisine notamment grâce à une ventilation VMC par exemple permet de dégager l’air humide de la pièce.
  • Grâce à son huilage avec une huile (un vernis) spéciale dès sa sortie d’usine, le parquet cuisine pourra par conséquent durer plus temps et résister aux rayures et griffures et même être nettoyé avec de l’eau savonneuse.

Quelques conseils pour la pose d’un parquet cuisine

Les conseils primordiaux à suivre pour réussir une pose d’un parquet cuisine sans s’attendre à de mauvaises surprises par la suite sans les suivants :
– Privilégier une pose collée car la colle va former une barrière contre l’infiltration d’eau.
– Étant de donné que le bois est un matériau qui gonfle et sujet donc à une modification de sa forme, il sera judicieux de laisser des espaces (des joints de dilatation) sur les bords du sol à revêtir que l’on remplira avec de la silicone par exemple.
L’appel à un professionnel chevronné et qualifié vous évitera les surprises et représente une garantie quant à une pose dans les règles de l’art.

Parquet cuisine : question de goût personnel

Le choix du parquet cuisine est tributaire certes de facteurs inhérents à l’essence du bois qui doit être résistante à l’humidité aux rayures, griffures conséquentes à une sollicitation quotidienne mais l’aspect et la couleur sont des facteurs importants lors de l’achat. Les vendeurs proposent dans leurs catalogues une collection variée et le client n’a que l’embarras du choix

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone