Votre Article IciPublier vos articles & communiqués

Installer un plancher flottant ?

Pour réussir l’installation d’un plancher flottant il est nécessaire de suivre des techniques bien précises indiquées par les professionnels. Le respect des règles d’installation de ce matériau de construction et de rénovation de maison garantit le confort total à l’intérieur du domicile et améliore le côté esthétique. Dans cet article, nous expliquons en détails les étapes d’installation d’un plancher flottant.

Prérequis de pose de plancher flottant

plancher flottantL’installation de plancher flottant est facile sur n’importe quelle surface ou faux plancher. Avant de commencer l’installation de plancher flottant il faut calculer la surface du plancher et ajouter entre 10 et 15% pour les bris et les pièces de rechange. Il faut aussi entreposer les planches à plat dans la pièce encore dans leur emballage au moins 48h à l’avance pour qu’elles puissent s’acclimater à la température. Après, il faut préparer la surface de pose et s’assurer qu’elle soit propre, sèche et à niveau. Avant d’installer le plancher flottant, il est nécessaire de retirer les moulures puis poser une membrane de mousse de polyéthylène et pour une surface en béton, il est conseillé d’utiliser plutôt une membrane de feutre avec un pare-vapeur.
Les outils et matériaux nécessaires pour l’installation d’un plancher flottant sont plusieurs: des cales séparatrices, un cordeau à tracer, un crayon, une équerre, un levier de finition multi têtes, un maillet de caoutchouc, un marteau, un niveau, une règle métallique, un ruban à mesurer, une scie à dos droit ou outil multi-usages, une scie manuelle, une scie sauteuse, ou scie à onglets.

En pratique

Pour pouvoir poser un plancher flottant il faut d’abord raccourcir tous les encadrements de portes et les cadres de portes. Il faut poser une planche à côté du cadre et tracer une ligne guide. Il faut couper ensuite le cadre de la porte puis glisser la planche sous le cadre pour vérifier qu’elle s’insère bien. En étape suivante, il faut déterminer l’alignement des lamelles du plancher, tracer des lignes de référence et vérifier que la largeur de la dernière planche est supérieure au minimum requis par le fabricant. Il est important de respecter une largeur minimale pour s’assurer que les planches restent toutes bien en place. Le spécialisé trace ensuite les lignes de référence au long des murs afin de conserver un joint d’expansion de 5/16po entre la ligne et le mur. Il commence la pose dans un coin, les côtés mâles dirigés vers les murs, installe ensuite toutes les pièces dans la première rangée selon les directives et utilise des cales séparatrices pour laisser un joint d’expansion de 5/16po entre les planches et les murs. Avant de débuter la nouvelle rangée, il vérifie à l’aide d’une équerre que la ligne précédente est droite. Il continue l’installation des autres rangées en collant chacune avec le dernier morceau de la rangée précédente. Enfin, il coupe la dernière planche selon la surface restante et termine l’installation. Il utilise un levier pour ajuster la dernière rangée le long du mur et s’assure de conserver le joint d’expansion.

Ce sont alors en détails toutes les étapes de pose de plancher flottant. Trouvez le professionnel qui les maîtrise pour réussir les travaux de renouvellement de la couverture de votre sol.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone