Focus sur la véranda bioclimatique

La véranda bioclimatique est actuellement très prisée. La particularité de cette solution d’extension de maison se réside dans son aspect économique et écologique. Actuellement, de plus en plus de propriétaires décident donc de l’installer. Ce type de véranda existe depuis quelques années, ce qui fait qu’elle n’est pas encore très connue. Elle apporte de nombreux avantages par rapport aux autres types de vérandas. Pour avoir une idée de ce que c’est réellement, voici des informations à connaître pour mieux comprendre son fonctionnement.

C’est quoi une véranda bioclimatique ?

Une veranda bioclimatique n’est pas comme les autres types de vérandas, car elle est constituée essentiellement de verre. Sa différence lui permet de conserver et intensifier la chaleur de manière à le répartir dans toute la maison. Ce qui vous permettra ainsi d’économiser sur le chauffage grâce à la chaleur du soleil. Ce dernier sera ainsi dispensé de manière progressive. Donc, il faut savoir que plus la vitre est étendue, plus la véranda pourra obtenir l’énergie solaire. En fait, sa principale mission est de saisir les rayons chauffants, quelle que soit la saison : en été comme en hiver, en fin de journée et autre. Pour un meilleur résultat, il est préférable de placer la véranda bioclimatique en juxtaposition à un mur épais, qui pourra par la suite emmagasiner la chaleur. Au cas où vous n’avez pas un mur épais, la seule chose à faire est de créer. Le mur est composé principalement de parpaings pleins ou de terre bien cuite. Pour conserver la chaleur et la diffuser de manière optimale, la couleur sombre està privilégier, et ce, même quand le soleil se couche. En plus, la véranda bioclimatique dispose d’un système de ventilation pointu partageant la chaleur dans les différentes pièces de la maison, de façon efficace.

Les caractéristiques d’une véranda bioclimatique

Une bonne veranda bioclimatique est avant tout bien lumineuse. C’est pour cette raison que ce genre de véranda possède de nombreuses surfaces vitrées. Pour les assembler, il suffit ainsi d’avoir une structure. Souvent, c’est l’aluminium de haute performance qui est utilisé. Ce matériau est composé d’un système de rupture de pont thermique, qui lui donne une performance thermique inégalable. Vous pouvez même garder des vérandas sur-mesure. Pour ce qui est de la dimension, il faut qu’elle soit parfaitement ajustée à la maison et les surfaces vitrées alignées pour assurer les performances énergétiques et l’équilibre esthétique de votre véranda. Par ailleurs, la surface vitrée doit être assez étendue, souvent sur le toit de la véranda. Dans certains cas, vous pouvez très bien également équiper le toit d’un système de modulation de lumière : les lames orientales, les stores, les surfaces vitrées verticales et autres. De cette manière, vous pouvez changer l’ombrage, surtout en été. Enfin, l’ouverture d’une maison doit être travaillée en fonction de l’exposition, la région et les besoins énergétiques de votre logement. De nombreux sites de commerçants de véranda existent pour avoir plus d’infos  sur le sujet.

Les critères indispensables pour assurer le bon fonctionnement de la véranda bioclimatique

Pour assurer la performance d’une véranda, sa surface doit être égale à 20 mètres carrés ou le dépasser. Bien évidemment, il est toujours préférable d’avoir une ouverture sur l’extérieur pour éviter que la chaleur ne soit pas étouffante pendant l’été. Vous avez aussi la possibilité des stores ou des rideaux afin de compenser la forte chaleur. Non seulement, c’est une solution pratique, mais également pratique, car les stores et les rideaux peuvent vous aider à garder votre intimité des regards curieux. Par ailleurs, l’orientation de vous ce genre de véranda doit être vers le sud pour assurer sa performance. Sachez qu’elle doit être toujours positionnée par rapport au soleil. Pour une véranda classique, la solution de construction n’est pas réellement importante, mais avec une véranda bioclimatique elle est fondamentale pour qu’elle soit efficace. Rappelons que la véranda en PVC ne possède pas la même chose qu’une véranda en bois haut de gamme. Enfin, n’oubliez pas que la véranda en aluminium propose aussi une bonne performance thermique.