Pelouse artificielle : guide pratique pour dénicher la perle rare

Aménager du gazon synthétique dans un espace donné est une idée plus qu’ingénieuse. Il n’a rien à envier à la pelouse naturelle ; et avec ses caractéristiques propres, ce produit a un rendu inestimable. Généralement, tous les gazons synthétiques peuvent se conformer à toutes les utilisations. Mais il est toujours plus adapté de privilégier la meilleure qualité pour le produit. D’ailleurs c’est la qualité qui garantit des résultats probants pour d’autres prospects et clients éventuels. Il existe tout de même des astuces pour trouver la meilleure pelouse synthétique. Des indices permettent d’établir le choix pour le produit en fonction d’un certain nombre de points.

Des critères de choix pour la pelouse artificielle

Comme tout autre produit, le gazon artificiel doit avoir des propriétés qui le différencient des autres. Ces particularités sont trouvées dans certains points qui lui sont inhérents. Ainsi, si un gazon artificiel est doté d’un filet qui raffermit le support, cela doit intervenir pour la solidité du gazon et par la suite d’une durée de vie très étendue. A part la trame, la hauteur et les fibres qui constituent la pelouse synthétique doivent avoir la dimension souhaitée. A moins de 20 mm, le gazon a l’aspect de l’herbe coupée court ; au-delà de cette hauteur, les fibres sont fragilisées aux piétinements. Les composants en polyuréthane, en polyéthylène et en nylon donnent tout de même au produit plus de résistance aux températures ou à l’écrasement. Néanmoins, le poids du gazon et les trous de drainage des eaux de surface sont autant de détail qui conviennent pour un bon choix.

Les endroits où l’on pose le gazon synthétique

En principe, on a trouvé des méthodes qui permettent à la pelouse artificielle d’avoir une meilleure cote aux yeux des clients. En fait, le gazon synthétique peut être adapté à l’extérieur pour prendre la place de la pelouse naturelle. Dans le jardin ou suivant les allées de la cour ou dans d’autres endroits. La terrasse est ainsi un autre lieu où le gazon synthétique peut être aménagé, tout comme sur le balcon ou tout simplement dans la cour. Quant à elle, la piscine peut avoir son quota de pelouse artificielle que l’on dispose tout autour ; le gazon résiste mieux au produit comme le chlore.

Aménagé à l’intérieur de la maison, le gazon rend encore plus de sublimité à l’environnement des occupants pour prendre un aspect de jardin d’hiver. C’est un espace de verdure supplémentaire pour l’intérieur : c’est du jamais vu pour beaucoup.

Facilité de pose et d’entretien du gazon synthétique

Toutes les surfaces peuvent servir de support à la pelouse synthétique, mais des règles doivent être respectées. La préparation consiste à bien aplanir le sol avant la pose du gazon. Il faut faire en sorte que les bosses et les creux soient supprimés afin d’avoir une surface aplatie. Les fissures sont colmatées pour que l’eau ne puisse pas s’infiltrer à l’intérieur. A la périphérie du gazon, des points d’attache sont espacés de 20 à 40 cm d’intervalle. Si le support est en béton ou en pierre, de l’adhésif double face est réservé pour la fixation à chaque extrémité de la pelouse.

Côté entretien, le problème ne se pose pas. Il suffit d’une brosse que l’on utilise avec de l’eau savonnée pour enlever les saletés. Le tuyau d’arrosage est plutôt rassurant.