Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

La porte de garage

Une porte de garage est une ouverture mais aussi une sécurité. En effet, le garage étant une dépendance qui fait partie intégrante de la vie de tous les jours et qui peut servir aussi bien d’abri de voiture que de débarras, l’importance du choix d’une porte de garage adéquate et adaptée aussi bien aux besoins qu’aux contraintes, est une nécessité et un besoin. Partant de ces évidences, le choix d’une porte de garage se fait forcément selon trois critères : le type d’ouverture, les matériaux et la motorisation.

L’ouverture d’une porte de garage :

Cet élément de sélection dépend de la place disponible à l’intérieur et à l’extérieur du garage, de la taille du véhicule ainsi que du budget à allouer à la porte de garage. Il existe cinq types de porte de garage :

  • la porte basculante : c’est une structure simple d’ouverture vers le haut, elle permet l’intégration d’un portillon pour les piétons.
  • la porte de garage sectionnelle : constituée de plusieurs panneaux articulés, elle fonctionne à la manière d’un volet roulant ; en hauteur (vers le plafond) ou latéralement. De ce fait elle occupe très peu d’espace.
  • la porte à enroulement : elle est constituée de lames agrafées entre elles qui s’enroulent dans un coffre de manière verticale et vers le haut.
  • la porte de garage pliante : c’est le système de porte en accordéon, composé de vantaux articulés par des charnières qui se replient vers l’intérieur ou sur eux-mêmes.
  • la porte battante : elle est composée de deux battants qui s’ouvrent vers l’extérieur.

Les matériaux d’une porte de garage :

Tout comme pour le type d’ouverture, le choix du matériau dépend de certaines données. On citera le budget mais également les contraintes d’ordre technique. Quatre matériaux s’offrent à la conception d’une porte de garage :

  1. L’acier : résistant mais offre une isolation limitée et coûte cher.
  2. L’aluminium : résistant et ne nécessite pas d’entretien mais coûte cher.
  3. Le PVC : économique et léger, il ne nécessite pas d’entretien mais reste fragile.
  4. Le bois : il présente des qualités esthétiques et thermiques mais impose des contraintes au niveau de l’entretien et du prix qui varie toutefois selon la qualité du bois.

La motorisation d’une porte de garage :

L’automatisation d’une porte de garage offre un confort certain mais aussi une sécurité. En effet, outre le fait de pouvoir actionner l’ouverture et la fermeture d’une porte de garage grâce à un simple bouton (à distance ou mural), certains automatismes permettent également de détecter les obstacles. Il existe quatre types de motorisation pour une porte de garage : À chaîne, à crémaillère, tubulaire axiale ou à bras. Le choix du système de motorisation dépend de l’ouverture de la porte de garage.

Ainsi, il y a compatibilité ou incompatibilité entre systèmes de motorisation et ouverture d’une porte de garage.
Il est à noter qu’une porte de garage motorisée peut être ouverte de l’intérieur en cas de panne du système de motorisation.

Porte de garage

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone