Votre Article IciPublier votre article avec plus de 2000 professionnels

Le plâtre et la santé de l’habitant

plâtre et santé de l'habitantLe plâtre est un matériau dont l’emploi dans la construction et surtout dans la décoration ne date pas d’aujourd’hui. Certes il confère à une maison une certaine beauté en se déclinant sous diverses formes comme les rosaces, les moulures sur les murs…mais il s’avère qu’il a un impact sur la santé de l’habitant qui fera l’objet de cet article.

Le plâtre en lui-même est-il un matériau dangereux ?

Le plâtre en lui-même ne présente pas des dangers impactant directement la santé de l’habitant étant donné qu’au contraire sur le plan sanitaire, les avantages à mettre à son actif sont nombreuses. On en cite quelques uns parmi les plus pertinents :

  • Il est un rempart naturel contre les microbes et toute sorte de champignon susceptibles de constituer un danger pour la santé des occupants d’une maison du fait de sa composition chimique qui ne constitue pas un environnement propice à leur développement.
  • Le plâtre ne provoque l’émission dans l’air de poussières et de particules potentiellement dangereuse pour l’habitant comme c’est le cas pour une certaine catégorie de matériaux.
  • La radioactivité du plâtre est si faible qu’elle ne constitue en aucun cas une perturbation sur l’organisme humain. Ce faible taux découle du taux bas de radioactivité du gypse principal matière entrant dans la composition du plâtre
  • L’émission de composés organiques volatiles COV outre les formaldéhydes, des particules hautement toxiques est insignifiante par rapport au seuil autorisé.
  • Le plâtre est un excellent régulateur du taux d’humidité dans un bâtiment en absorbant l’excédent d’humidité dans l’air et en la rejetant si ce dernier est très sec.

Les panneaux de plâtre : un potentiel impact sur la santé de l’habitant

Si l’on considère les panneaux de plâtre très fréquemment utilisées en construction notamment dans des travaux de cloisonnement et d’isolation, on peut parler de leur possible impact sur la santé des occupants d’un bâtiment. A titre d’exemple certaines plaques de plâtre cartonnées ont été traitées dans un but bien précis qui est de supporter l’humidité. Dans ce cas on y incorpore des fongicides qui sont toxiques pour l’organisme humain.
Autre exemple, les plaques de gypse comprenant des fibres de cellulose. Le danger ne provient de ces plaques à proprement parler mais de leur pose. En effet celle-ci nécessite l’utilisation d’une certaine colle dont les composants chimiques pourraient constituer un danger une fois inhalés par les occupants du bâtiment.

En guise de conclusion, le plâtre n’impacte pas négativement la santé de l’habitant mais ce sont les composants chimiques qui lui sont adjoints qui sont le véritable danger.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone